Dialogue-ddf.net » Paperasse » Simulation indemnité chômage : quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Simulation indemnité chômage : quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Ces calculateurs, les simulateurs ont pour but de calculer les montants d’allocations de chômage, et dont bénéficierait un salarié à contrat CDD ou CDI, et ces derniers sont versés par le pôle d’emploi .

Simulation indemnité chômage : tout ce qu’il faut savoir :

Cet outil vous permet de calculer l’ARE (allocations de retour au travail) que ce soit pour un salarier CDD à plein temps, ou CDI.

  • Pour utiliser ce calculateur il vous suffit de le renseigner sur les revenus brutes perçus, et sur le nombre de jours travaillés dans les 12 mois précédents l’arrêt du contrat.
  • Le calcul d’indemnités est plus précis et spécifique en cas de contrat d’intérim.
  • Il faut que vous soyez au courant des conditions qui vous permettront de bénéficier de cette indemnité : tout d’abord, il ne faut pas que vous ayez quitté cette emploi par votre propre volonté, et il faut que vous soyez inscrit dans le pôle d’emploi, et être à la recherche active d’un emploi.
  • Les allocations de chômage sont calculées à partir du salaire brute moyen des 12 derniers mois, avec inclusion des primes. L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est liée à beaucoup de facteurs :
  • Elle ne doit pas déjà avoir servi pour un calcul d’indemnités chômage antérieures.
  • Elle doit être obtenue lors des 12 derniers mois travaillés et payés.
  • Il doit y avoir une exécution d’un contrat de travail qui comporte un lien de subordination.
  • Elle doit être effectivement soumise aux contributions du pôle d’emploi.

Comment calculer l’indemnité chômage :

L’ARE (allocation de retour d’emploi) est calculée d’une façon journalière et par rapport au salaire journalier de référence.

Quand il s’agit d’un contrat de travail à plein temps, le montant de cette allocation est équivalent au montant le plus élevé entre :

  • 40,4 % du salaire journalier de référence + 11,84 %.
  • Et 57 % du taux du salaire journalier de référence total.

Le montant journalier de l’ARE ne doit pas être inférieur à 28.86 euros et ne peut dépasser 75 % du salaire journalier de référence.

Pour les contrats à temps partiel, le montant d’allocation est égal au montant le plus élevé entre 40,4 % + 11,84 euros et 57 % du salaire journalier de référence.

Le versement de cet ARE est fait en fonction du nombre de jours qui ont été indemnisés pendant un mois. Et les allocations sont d’ailleurs obtenues mensuellement, du fait de l’actualisation demandée par le demandeur d’emploi sur sa déclaration mensuelle.

D'autres dialogues :